Les Compaillons
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum de la construction de maisons en paille
 
AccueilManuel du forumS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

 

 Bardage sans entretien pour mur mitoyen

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
legnano
compaillon débutant


Nombre de messages : 17
Localisation : 84000
Date d'inscription : 09/11/2013

Bardage sans entretien pour mur mitoyen Empty
MessageSujet: Bardage sans entretien pour mur mitoyen   Bardage sans entretien pour mur mitoyen EmptyLun 06 Jan 2020, 20:35

Bonjour
J'envisage une construction de type ossature a remplissage paille, en bordure de (petit) terrain.
Le mur nord de ma future maison devrai donner sur le jardin du voisin, et je me pose la question du meilleur type de revêtement pour résister à d'éventuelles négligences contre lesquelles je ne pourrais pas grand chose, et aussi pour éviter d'avoir à demander tout les deux ans à accéder à son jardin  pour entretenir mon mur.
Nous sommes en région Provence, le mistral sèche bien le côté nord des maison. il n'y aura que de petites ouverture, naturellement. le debord de toiture ne pourra etre que minime, mais les pluies ne viennes quasiment jamais de ce côté.
Alors, lame d'air obligatoire je suppose, bardage bois? vertical ou horizontal? enduit sur nergalto (métal déployé) ? bacacier? doublage du pare pluie? une couche de liège? une formule magique?
Je suis avide d'entendre toutes vos remarques.
Merci, Légnano
Revenir en haut Aller en bas
Cyro
apprenti compaillon


Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Saint-Lunaire
Date d'inscription : 01/09/2016

Bardage sans entretien pour mur mitoyen Empty
MessageSujet: Re: Bardage sans entretien pour mur mitoyen   Bardage sans entretien pour mur mitoyen EmptyMar 23 Juin 2020, 09:43

Bonjour,
je suis novice en la matière mais voici quelques éléments qui pourraient accompagner la réflexion:
Attention, je ne suis certain de rien de ce que j'avance (je suis quelqu'un qui doute en permanence...)
- des ouvertures (fenêtres) en limite de propriété ne sont pas autorisées s'il y a une vue directe. A voir selon le code de l'urbanisme.
service-public.fr a écrit:


Lorsqu'elle ne permet pas de porter de regard chez votre voisin, la création d'une ouverture est soumise au respect de certaines règles de hauteur si l'ouverture donne du côté de la propriété voisine. Dans le cas contraire, aucune règle spécifique de hauteur ou de distance ne s'applique.

Ouverture sur voisinage pour éclairage.

Vous pouvez aménager des jours de souffrance, c'est-à-dire des fenêtres laissant uniquement passer la lumière sans permettre de voir chez un voisin.

Pour cela, ils doivent être constitués d'un châssis fixe (non ouvrant) et de verre translucide et opaque, garni d'un treillis de fer.

De plus, ils doivent être placés à au moins :

2,6 mètres au-dessus du plancher si c'est au rez-de-chaussée,
1,9 mètre au-dessus du plancher pour les étages supérieurs.

Leur dimension n'est pas réglementée.

- Je ne connais pas la technique du nergalto mais j'ai échangé à ce sujet sur ce forum car je suis confronté à la même problématique. Pour conclure, je m'oriente vers une solution de panneaux en fibre de bois support d'enduit et un enduit spécialement formulé. Cela me chagrine car ce n'est pas très écologique mais je n'avais pas le choix (bardage interdit sur mon pignon par l'architecte des bâtiments de France et le service urbanisme de ma commune).
Le système "ECORCE" m'a été proposé par un magasin d'éco-matériaux. C'est le résultat d'une collaboration Steico+Keim. Voici un lien vers la brochure.

- Concernant le bardage, j'ai tout de même prévu de poser quelques m². Mon choix s'est porté vers du châtaignier (non traité, pas besoin) en lames verticales.
Cela impose une ossature secondaire en double tasseautage (réseau croisé perpendiculairement) qui ajoute environ 9 à 10 cm, d'après mes sources et mes calculs: (lame de bardage 21-23mm, tasseau horizontal ép. 45 mm, tasseau vertical ép. 22 mm minimum), sans compter les couvre-joints si c'est le système retenu, ni la dépasse de la bavette en bas de mur si besoin. Ici, je prévois de faire une découpe en "biseau" en bas des lames de bardage pour assurer la "goutte d'eau".
Pourquoi lames verticales ? Il semblerait que ce soit le choix le plus pérenne, l'eau ayant moins de risques de stagner. Ca oblige à ajouter une épaisseur de tasseaux (environ 45 mm dans mon cas). Mais bon...
Quoi qu'il en soit, la lame d'air semble indispensable, en pose horizontale comme verticale. Le DTU41.2 indiquerait 2cm minimum en partie courante et des aérations de 50cm²/m.l. en haut et en bas (voire plus si la hauteur dépasse 3m), mais je n'ai lu que des extraits de ce DTU en ligne et je n'ai pas toujours trouvé les infos cohérentes entre elles...
Dans le cas d'un bardage, la pose d'un pare-pluie est obligatoire (anti-UV si le bardage est à claire-voie) mais, si je comprends bien, il y en a déjà un d'installé chez toi/vous...

Le liège, ça risque de faire cher. Et il faudra probablement enduire dessus (ça reste fragile et un accroc est vite arrivé...).
Revenir en haut Aller en bas
Gwalarn
maitre compaillon


Nombre de messages : 211
Localisation : Finistère Nord
Date d'inscription : 05/05/2008

Bardage sans entretien pour mur mitoyen Empty
MessageSujet: Re: Bardage sans entretien pour mur mitoyen   Bardage sans entretien pour mur mitoyen EmptyMar 23 Juin 2020, 12:05

Hello,

En ce qui me concerne, j'ai opté pour un bardage vertical à couvre joints, cela fait 7 ans qu'il est en place et je ne regrette absolument pas ce choix.
Les principaux avantage que j'y vois c'est que l'écoulement de l'eau est facilitée et le bois peut travailler sans que ça ne nuise à l'ensemble (pas mal de bardages horizontaux à rainures et languettes travaillent et laissent des ouvertures).
Pour le bois j'ai opté pour du douglas non traité, non raboté (sorti de scierie). Il repose sur un double tasseautage (ça se dit ??) avec des tasseaux de 25mm d'épaisseur. Ce double tasseautage fait la lame d'air sur le pare-pluie, lui-même agrafé sur des panneaux de bois (type Agepan) qui ferment mes caissons et font contreventement.

Particularité : mon bardage est vissé (à la vis inox) et non cloué. Cela m'a permis plusieurs fois de pouvoir démonter et remonter facilement des lames (pour passer un câble électrique pour un luminaire par exemple). A chaque fois, sous le bardage tout était en parfait état.

Après, même si ça tient bien dans le temps, il faudra prévoir de temps en temps d'aller chez le voisin car rien n'est éternel... mais ce ne sera pas tous les deux ans...

Si cela peut vous aider dans vos choix, vous pouvez voir les détails (coupes en biseau, grille "anti-rongeurs-oiseaux", etc) du chantier bardage de notre maison ici : http://harrogath.free.fr/client/index.php?viewId=fiches&fileId=6

Cyro aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://harrogath.free.fr/
Contenu sponsorisé




Bardage sans entretien pour mur mitoyen Empty
MessageSujet: Re: Bardage sans entretien pour mur mitoyen   Bardage sans entretien pour mur mitoyen Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bardage sans entretien pour mur mitoyen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Compaillons  :: Paille et Techniques :: La paille et le reste... :: Les murs-
Sauter vers: